Fin mai, un samedi à 5h du matin, j’ai couru le trail de Haute Provence.

Quelques chiffres :

  • 80 km de course
  • 3860 m de dénivelé positif
  • Plus de 14h de courses

Quelques photos sur Linkedin en cliquant ici.

 

Quand je parle de cette réalisation à des personnes, il y a souvent 2 types de réactions qui reviennent.

Réaction n°1 : Mais c’est de la folie !! Tu es un surhomme 😯😅

 

Dans un monde où le culte de la personne est omniprésent, je pourrais en rester là. Impressionner, être admiré pour mes exploits et récolter le max de likes, de commentaires et le shoot de dopamine qui va avec.

Tout ceci irait dans le sens de l’augmentation éphémère de l’estime de moi…

 

Je constate que trop de personnes sont impressionnées par le résultat final ou « l’exploit ».

Ce qui génère dans le meilleur des cas de la joie par compassion mais bien souvent, c’est plutôt de la frustration en relation avec une vie personnelle moins palpitante…

 

« VOUS ETES CAPABLE DU MÊME RESULTAT ! »

 

C’est juste que vous n’avez pas passé autant de temps, d’argent et d’énergie que moi pour vous entraîner jour après jour. C’est une évidence qu’il convient de rappeler trop souvent.

Pour ma part, ce trail de 80km, c’est 7 à 10h d’entrainement par semaine depuis 2 ans, des weekends en moins, des sacrifices et des dossiers pros qui avancent beaucoup moins vite que prévu. 🤷🏼‍♂️

Ne soyez pas frustré, passez à l’action ! Quelle est votre PASSION ?

 

Peu importe le domaine, mais passer son temps, son argent et son énergie autour d’une passion, c’est quelques chose d’incroyablement vertueux.

Les bénéfices sont énormes, ça permet de se découvrir, de développer son courage, sa détermination, sa créativité, d’aller au bout des choses, d’être dans l’art du détail, de faire des rencontres inspirantes, etc.

Ce qui a forcément un impact positif dans tous vos domaines de vie !!

 

Le trail est pour moi le croisement de ma passion pour le sport que je pratique depuis l’enfance et pour la nature qui a toujours été un lieu de ressourcement.

trail courir

Réaction n°2 : Mais pourquoi tu fais ça ?

« S’infliger une telle distance avec autant d’heures de course, ça n’a pas de bon sens… Il faut avoir un souci psychologique, voir être un peu maso. 🤨 »

 

C’est une excellente analyse, nous avons tous un POURQUOI ? Sinon, nous passons pour un fou 🙄

Le « pourquoi », émerge rarement de manière spontanée. C’est le questionnement et l’introspection permanent qui permet de le faire éclore petit à petit, petit bout par petit bout.

 

Mon chemin vers les ULTRA TRAIL est une quête d’exploration intérieure. Ma conviction est que le meilleur apprentissage de vie se fait en dehors de ma zone de confort.

 

Je passe déjà beaucoup de temps en tant que coach et manager à explorer toutes les facettes de ma personnalité : mes réactions compulsives, mes croyances limitantes, mes patterns, etc.

Cette exploration psychologique, je la mène aussi sur mon corps : mieux connaître mes limites, comprendre mes alertes, mes réactions chimiques, etc.

Aller au-delà de mes limites physiques est une expérience unique qu’aucune discussion, analyse ou lecture peut me permettre d’apprendre ou de comprendre sur mon corps.

 

Ces expériences fortes renforcent également le lien entre mon esprit et mon corps, l’alignement des deux pour augmenter mon leadership, la confiance mutuelle indispensable dans les moments de doute et le dialogue intérieur pour prendre les bonnes décisions.

Des aptitudes bien utiles en management…

Comment concrétiser votre démarche RSE ?
Les 4 pilliers du management de la croissance responsable

Merci. Nous venons de vous envoyer un email de confirmation. Regardez bien votre dossier SPAM si vous n'avez rien reçu. A très vite !

Pin It on Pinterest

Share This